Encore un métro de retard

A en croire cette information du Parisien,
la ligne 18 du Grand Paris Express devant relier le Plateau de Saclay à Versailles via Saint-Quentin-est, sera bien réalisée, mais pas avant ….2026.
2026, soit deux ans après les Jeux Olympiques dont Saint-Quentin accueillera 4 épreuves, et 16 ans après le lancement de l’Opération d’Intérêt National (OIN) de Paris-Saclay.

On reconnaît bien là la qualité de stratège de l’État français en matière d’aménagement du territoire.
On développe des villes, de l’activité, on concentre plusieurs dizaines de milliers d’habitants et d’employés dans une zone géographique, puis, seulement après, on pense à y développer les transports.
Cette erreur a déjà été commise dans les années 70, lors de l’aménagement de SQY, et nous en payons encore le prix quotidiennement à cause d’un réseau routier sous développé, mal interconnecté, et d’un système de transport ferroviaire conçu il y a plus de 50 ans.
Cela nous vaut la particularité qu’en 40 ans, si l’on considère les temps de transports, SQY s’est éloigné de Paris ! Pour aller travailler à Montparnasse, il vaut mieux parfois partir du Mans en TGV que de Coignières en train…
Pour bien comprendre ces enjeux de transports, il est bon de se rappeler ce qu’est le projet de développement de l’OIN. D’après l’Établissement Public d’Aménagement Paris-Saclay (EPAPS), c’est : 430 000 habitants, 265 000 emplois et 65 000 étudiants (*1).
Pour nous autres Vicinois, dont la ville est située à l’intersection de la RD36 et RD91, actuellement seule voie de liaison entre Saclay et Versailles, cela signifie deux choses :
o Pendant encore près d’une décennie, nous allons devoir supporter l’accroissement de la circulation automobile, sans autres solutions de transports publics.
o Le pôle gare de Guyancourt sera bien urbanisé rapidement, puisque le coût de portage (d’immobilisation) des 250 hectares de fonciers (*2) aujourd’hui identifiés pour ce projet par l’EAPS ne permettra pas  » d’attendre la construction de la gare « .
Il nous faut donc rester très vigilants sur les règles et principes d’urbanisation de ce secteur, et sur l’éventuel dévoiement de la RD91 rebasculant la circulation Saclay/Versailles au cœur de notre ville.
Nous devons aujourd’hui trouver les moyens permettant à la fois le développement de Saint-Quentin, et plus largement des Yvelines, tout en préservant le cadre de vie de tous les Saint-Quentinois.
Pour cela, vous pouvez compter sur ma vigilance et ma détermination.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :